Autour d'André Giroux aux Poètes de l'Amérique française

En webdiffusion

Découvrez cet événement au service d'une œuvre, un dialogue unique entre l'écriture et la musique.
Date 2021-03-23T00:00:00
De 2021-03-15T00:00:00 à 2021-03-15T23:59:00
Tarifs
  • Gratuit - 0$
Autres informations Durée : 58 minutes
Lieux : uneheureaumusee.ca

Diffusion en continu sur Une heure au Musée.ca du 15 au 28 mars 2021

Une incursion dans l’œuvre de l'auteur André Giroux, à l'occasion de ce récital enregistré le 8 février à la Chapelle du Séminaire de Québec. Des extraits de quelques-unes de ses oeuvres seront lues par Hélène Pagé, accompagnée en musique par la mezzo-soprano Marie-Andrée Mathieu et la pianiste Nathalie Tremblay.

Direction artistique et présentation : Guy Cloutier
Direction musicale : Nathalie Tremblay, Marc Duguay et Peggy Bélanger

André Giroux (1916-1977) Romancier originaire de Québec, étudie à l'Académie de Québec avant d'entrer dans la fonction publique provinciale en 1936. Il y exerce notamment la charge de sous-secrétaire. En 1944, il enseigne la littérature à l'Académie de Québec et à l'Université Laval. Secrétaire au ministère de l'Industrie et du Commerce, il séjourne à Paris de 1963 à 1966 à titre de directeur de l'information puis comme conseiller à l'éducation à la Délégation du Québec. De retour au pays, il devient directeur général de la diffusion de la culture au ministère des Affaires culturelles du Québec. Parallèlement à son travail de haut fonctionnaire, André Giroux se consacre à l'écriture. Il collabore régulièrement à des journaux et des périodiques, dont Le Jeudi, et signe deux romans : Au-delà des visages (1948) et Le gouffre a toujours soif (1953). Mais c'est le téléroman 14, rue de Galais qui le révèle au grand public. Diffusé à Radio-Canada de 1954 à 1957, il s'agit de l'un des premiers téléromans à succès de la télévision québécoise. Giroux recevra le prix Montyon de l'Académie française (1949) pour Au-delà des visages et le prix du Gouverneur général du Canada (1960) pour Malgré tout, la joie, un recueil de nouvelles. La rue de Galais, à proximité de la rue André-Giroux, honore également la mémoire de l'écrivain qui a résidé à Sainte-Foy. 

Les Poètes de l’Amérique française s’appliquent à diffuser les œuvres les plus essentielles de la poésie actuelle, québécoise ou francophone, en présentant des spectacles littéraires qui intègrent la poésie, la musique et l’art lyrique.

lespaf.org