Les « seigneurs » autochtones sous le Régime britannique

2e édition des Rendez-vous d'histoire de Québec

Le statut particulier des terres des Autochtones après la Conquête militaire du Canada.
Date 2019-08-16T00:00:00
De 2019-06-26T16:00:00 à 2019-06-26T17:00:00
Tarifs
  • Gratuit, réservation suggérée - 0$
Autres informations Lieux : Auditorium #2

Instauré dans la vallée laurentienne au début du XVIe siècle, le régime seigneurial persiste jusqu’à son abolition en 1854. Dans ce mode de propriété foncière, la terre est possédée par des seigneurs. En dépit de la diversité caractérisant le groupe des seigneurs, le fait que des communautés autochtones, plus particulièrement les Iroquois de Kahnawake et les Abénakis d’Odanak, aient agi comme « seigneurs » après la Conquête militaire du Canada (1760) demeure largement méconnu. Cette conférence présentera le statut particulier des terres des Autochtones intégrées dans l’espace seigneurial ainsi que les prérogatives que les chefs autochtones exercent à titre de « seigneurs ».

Isabelle Bouchard est professeure d’histoire au département des sciences humaines, de l’Université du Québec à Trois-Rivières. Ses travaux portent sur l’histoire politique, foncière et juridique des communautés autochtones de la vallée du Saint-Laurent aux XVIIIe et XIXe siècles. Détentrice d’un doctorat en histoire de l’Université du Québec à Montréal (2017), sa thèse a été récompensée du Prix de la fondation Jean-Charles Bonenfant (Prix du livre politique de l’Assemblée nationale) et du Prix John-Bullen de la Société historique du Canada. Elle est l’auteure d’articles scientifiques publiés dans l’ouvrage collectif Nouveaux regards en histoire seigneuriale au Québec (Septentrion, 2016) et dans la Revue de la Société historique du Canada.

Consulter la programmation complète des Rendez-vous d'histoire de Québec